Squaar

Logo Squaar écrit avec petit carré blanc et rose en haut à droite
Deux personnes autour d'un bureau, un homme qui est le directeur, et un autre homme en face de lui qui est le candidat. Ils examinent tous les deux le CV du candidat. Ils sont dans une pièce moderne avec des briques et une entrée de lumière.

Entretien d’embauche informatique : Conseils pratiques pour satisfaire RH et référents techniques

Durant un entretien d’embauche, les candidats doivent souvent jongler entre des questions techniques pointues et des interrogations plus générales sur leur personnalité, leur expérience professionnelle et leur aptitude à s’intégrer dans une équipe. Cet exercice de haute voltige nécessite une préparation minutieuse et une compréhension claire des attentes des recruteurs.

Dans cet article, nous allons vous aider à bien vous préparer pour cet exercice délicat. Nous aborderons des conseils pour réussir aussi bien l’aspect technique que le volet RH de l’entrevue. Vous découvrirez également des questions d’entretien fréquemment posées, des erreurs à éviter et des qualités à mettre en avant pour décrocher le poste convoité.

Chez Squaar, nous comprenons l’importance de bien se préparer pour un entretien, que vous soyez un développeur freelance ou en quête d’un poste en CDI. C’est pourquoi nous offrons un accompagnement complet, allant de la rédaction de votre CV à la préparation de votre entretien technique. Notre objectif est de mettre toutes les chances de votre côté pour que vous puissiez vous épanouir dans le poste à pourvoir.

3 conseils pour réussir son entretien d’embauche et décrocher un emploi en informatique

Maîtriser l’art du langage corporel

Lors d’un entretien, le langage corporel est souvent le premier élément que le recruteur évalue. Une posture droite et assurée montre votre confiance en vous. 

Par ailleurs, vous devez maintenir un contact visuel régulier, signe d’attention et d’engagement. Les gestes peuvent renforcer vos propos, mais il est important de les utiliser avec parcimonie pour éviter toute distraction. 

Enfin, évitez les postures fermées, comme croiser les bras ou les jambes, qui peuvent être interprétées comme un signe de défense ou de fermeture.

Les atouts incontournables pour briller en entretien

Au-delà des compétences techniques, certaines qualités humaines ou “soft skills” sont essentielles pour réussir un entretien d’embauche en TI. 

Parmi elles, la capacité à expliquer des concepts complexes de manière simple est un atout majeur, tout comme l’adaptabilité face aux nouvelles technologies. Le travail en équipe est souvent au cœur des projets IT, il est donc primordial de montrer sa capacité à collaborer (donnez des exemples). De plus, la résolution de problèmes et la gestion du temps sont des compétences clés à mettre en avant, témoignant de votre efficacité et de votre organisation.

Préparation stratégique : mettre toutes les chances de son côté

Votre réussite repose en grande partie sur une préparation minutieuse. Avant l’entretien, renseignez-vous sur l’entreprise, son secteur d’activité et le poste proposé. Cela vous permettra d’adapter vos réponses et de montrer votre motivation. 

Anticipez également les questions courantes, qu’elles soient techniques ou comportementales, et pensez aux points clés que vous souhaitez aborder. Enfin, préparez tous les documents nécessaires, comme votre CV ou vos lettres de recommandation, et assurez-vous de les avoir à portée de main le jour J.

L’aspect RH : questions d’entretien et rôle du recruteur en TI

7 questions fréquemment posées et comment y répondre

  • Pouvez-vous me parler de vous ?

Peu importe sa “forme”, cette question est souvent une des premières posées et sert de baromètre à votre capacité de communication. Préparez et structurez votre réponse en commençant par votre expérience professionnelle, en mettant l’accent sur les compétences et les projets qui sont directement liés au poste en TI pour lequel vous postulez.

  • Quelles sont vos forces et faiblesses ?

Encore une fois, peu importe la forme que va prendre cette question (directe ou indirecte), c’est de toutes façons ce que cherche à savoir votre interlocuteur, soyez donc préparé et vrai ! Ne donnez pas les fameuses “qualités qui peuvent être des défauts” #perfectionniste, entendue 400 fois par votre interlocuteur, soyez authentique et donnez à chaque fois des exemples de mises en œuvre de vos forces. Quant aux faiblesses, qui n’en a pas ? Ce qui pourrait être effrayant c’est que vous n’en n’ayez aucune connaissance… Encore une fois, soyez transparent sur vos “petits” défauts du quotidien, en avoir conscience… c’est déjà faire une partie du chemin.

Pourquoi souhaitez-vous travailler pour notre entreprise ?

Faites des recherches sur l’entreprise et soyez prêt à parler de leurs produits, projets et valeurs culturelles.

  • Comment gérez-vous les délais serrés ?

Cette question évalue votre capacité à gérer le stress et à prioriser les tâches. Parlez des méthodes spécifiques, d’organisation et d’outils que vous utilisez pour rester organisé.

  • Comment travaillez-vous en équipe ?

Ici, le recruteur cherche à comprendre votre aptitude à collaborer. Parlez de vos précisément de une ou plusieurs expériences passées et comment vous contribuez à un environnement de travail efficace et harmonieux.

  • Pouvez-vous donner un exemple de résolution de problème ?

Cette question vise à évaluer vos compétences en résolution de problèmes. Choisissez un exemple qui montre votre capacité à prendre des initiatives et à résoudre des problèmes de manière créative.

  • Quelles sont vos attentes salariales ?

Soyez préparé à cette question en ayant une fourchette salariale en tête. Basez-vous sur des recherches de salaires pour des postes similaires dans votre domaine et région.

Quelles sont les 8 erreurs à éviter ?

1 – Être en retard : Pour éviter cette situation, planifiez votre itinéraire à l’avance et prévoyez du temps supplémentaire pour les imprévus. Le retard est perçu comme un manque de respect ou de sérieux.

2 – Ne pas poser de questions : Il est crucial de poser des questions au recruteur pour sur l’entreprise, le service et le poste (organisation des tâches ? outils à dispo ? les dernières réussites de l’entreprise ? du service ? les objectifs mensuels et annuels ? les sujets sur lesquels vous serez évalués ? etc…). Cela démontre concrètement votre intérêt.

3 – Rester bouche bée devant une question inattendue : Préparez-vous à des questions courantes et développez des stratégies pour gérer le stress. Une bonne préparation vous permettra de ne pas être pris au dépourvu.

4 – Parler trop technique : Évitez le jargon technique lorsque vous parlez avec des personnes non techniques comme les recruteurs RH. Adaptez votre discours selon votre interlocuteur.

5 – Être trop arrogant : Une trop grande confiance peut être perçue comme de l’arrogance. Il est important de trouver un équilibre et de montrer que vous pouvez être à la fois confiant et humble.

6 – Ne pas écouter attentivement : L’écoute active est essentielle lors d’un entretien. Prenez des notes / infos transmises et assurez-vous de bien comprendre la question avant de répondre et évitez de couper la parole au recruteur.

7 – Utilisation inappropriée du téléphone : Gardez votre téléphone en mode silencieux et ne le consultez pas pendant l’entretien. Cela pourrait être perçu comme un manque d’intérêt ou de respect.

8 – Critiquer son ancien employeur : Évitez de parler négativement de vos expériences passées. Cela pourrait laisser penser que vous êtes une personne conflictuelle.

Mais alors, quelles sont les questions à poser au recruteur ?

Lors d’un entretien d’embauche, il est tout aussi important de poser des questions que d’y répondre. Interroger le recruteur démontre non seulement votre intérêt pour le poste et l’entreprise, mais aussi votre engagement à vous intégrer et à comprendre les attentes. 

Pour vous aider, voici 5 questions stratégiques à poser qui vous permettront de mieux cerner l’opportunité qui s’offre à vous.

  • Quelles compétences manquent actuellement dans l’équipe ?

Cette question vous permet de découvrir les compétences que l’entreprise cherche à renforcer, ce qui peut vous aider à mettre en avant les compétences requises que vous possédez.

  • Quel est le plus gros challenge auquel le poste est confronté ?

En posant cette question, vous pouvez avoir une idée des défis auxquels vous pourriez être confronté dans ce poste de technicien ou développeur. Cela vous donne également l’occasion de montrer au recruteur comment vous abordez la résolution de problèmes.

  • Comment se passe la formation à la prise de poste ?

Cette question vous donne des informations sur la courbe d’apprentissage attendue et les ressources disponibles pour votre intégration. C’est particulièrement utile si vous passez un entretien pour un emploi en informatique où les outils informatiques et les langages peuvent varier.

  • Quels sont les objectifs à atteindre sur six mois ?

En posant cette question, vous montrez votre intérêt pour le poste à long terme et pouvez également évaluer si ces objectifs correspondent à vos ambitions professionnelles.

  • Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?

Avant de quitter l’entretien, assurez-vous de connaître les étapes suivantes. Cela vous permet de mieux gérer vos attentes et de préparer les prochains rounds d’entretiens ou tests techniques éventuels.

L’aspect technique : préparation aux tests et questions techniques

L’entretien technique est une étape déterminante pour les candidats postulant à des postes dans le domaine de l’informatique. Il ne s’agit pas seulement de démontrer vos compétences techniques, mais aussi de montrer votre capacité à résoudre des problèmes complexes et à communiquer efficacement vos solutions. 

C’est pourquoi, dans cette partie, nous vous guiderons à travers les éléments clés de la préparation à cette étape essentielle, des questions courantes aux tests techniques, afin de vous aider à briller lors de votre entretien.

Quelles sont les questions techniques fréquemment posées ?

Attendez-vous à devoir répondre à des questions qui évaluent à la fois vos compétences techniques et votre aptitude à résoudre des problèmes. 

  • Quel est votre domaine d’expertise en TI ? : Cette question permet au recruteur de comprendre votre spécialisation. Préparez une réponse concise mais informative.
  • Quels sont les outils informatiques que vous maîtrisez ? : Ici, le recruteur cherche à savoir si vous êtes familier avec les outils qui seront nécessaires pour le poste visé.
  • Comment gardez-vous à jour vos connaissances et compétences informatiques ? : Cette question évalue votre engagement envers l’apprentissage continu.
  • Quels outils d’automatisation utilisez-vous ? : Ici, le recruteur veut savoir si vous pouvez automatiser des tâches pour augmenter votre efficacité.
  • Comment s’y prendre pour sécuriser le SI à votre niveau ? : Une question cruciale, surtout si le poste implique des responsabilités en matière de sécurité.

Les tests techniques en TI  

Les tests techniques sont souvent une étape nécessaire lors d’un entretien d’embauche pour un poste en informatique. Ils permettent aux recruteurs de mesurer vos compétences et votre aptitude à résoudre des problèmes. 

Voici quelques stratégies pour vous préparer efficacement à cette étape de l’embauche dans l’informatique.

Faites une révision des fondamentaux 

Avant de passer un entretien, il est essentiel de réviser les fondamentaux.

Une solide compréhension des bases vous permettra de vous concentrer sur la résolution des questions posées dans votre test.

Effectuez des entraînements sur des plateformes en ligne 

Des plateformes en ligne offrent des exercices pratiques qui peuvent vous aider à vous préparer pour votre entrevue informatique. 

Comprendre l’objectif du test technique

Au-delà de votre aptitude à coder, ces tests techniques évaluent également votre capacité à résoudre des problèmes et à communiquer vos idées. Il est donc crucial de comprendre l’objectif derrière chaque question d’entrevue et de savoir comment bien répondre.

Comment anticiper certaines questions ?

Si vous souhaitez réussir votre entretien d’embauche, il est bon de se préparer aux questions techniques plus complexes qui pourraient être posées. Cela peut inclure des questions sur la résolution de problème ou l’optimisation spécifiques liés à votre activité.

Étude des projets de l’entreprise en TI

Renseignez-vous sur les projets récents ou en cours de l’entreprise. Cela vous donnera une idée des défis techniques auxquels elle est confrontée et vous permettra d’anticiper les types de questions ou de problèmes qui pourraient être présentés lors de votre entretien technique.

Préparation d’exemples concrets

Ayez à l’esprit des exemples concrets de problèmes techniques que vous avez résolus. Être capable de parler de ces expériences montrera non seulement votre compétence mais aussi votre capacité à appliquer vos connaissances dans des situations réelles.

Méfiez-vous des questions pièges

Certaines questions sont conçues pour être déroutantes ou pour tester votre réflexion critique. Il est utile de réfléchir à ces types de questions à l’avance et de comprendre la logique qui les sous-tend. Cela vous aidera à rester calme et concentré pendant le test.

En suivant ces conseils vous serez mieux préparé pour réussir les tests techniques et faire une impression positive sur les recruteurs. 

Conclusion

Pour réussir son entretien en IT, cela nécessite une préparation minutieuse et une approche holistique. De la maîtrise du langage corporel aux questions techniques spécifiques, chaque aspect compte. Il est essentiel de bien comprendre les attentes du recruteur et de l’entreprise en particulier.

Chez Squaar, nous comprenons l’importance de chaque étape de l’entretien. Notre expertise du domaine IT et notre approche basée sur la transparence et la qualité nous permettent de vous offrir un accompagnement personnalisé. 

Que vous soyez en recherche d’emploi en informatique ou que vous souhaitiez vous préparer pour des questions d’entretien d’embauche spécifiques, nous sommes là pour vous aider à mettre toutes les chances de votre côté.

Roxane LEBRETON

linkedin

Roxane Lebreton, associée fondatrice de Squaar, est une experte en ingénierie informatique et en gestion de projets IT. Avec une expérience de plus de 5 ans dans le domaine, elle accompagne les clients de Squaar en mettant à leur disposition des freelances spécialisés. Roxane est également investie dans Time for the Planet, un projet visant à lutter contre le dérèglement climatique. Sa passion pour l'entrepreneuriat et son engagement en faveur de l'environnement font d'elle une professionnelle engagée et compétente.

Articles similaires